Andalousie

et un peu plus...

11.7.04

Tarifa, Cabo de Trafalgar, Médina Sidona

Départ, vue du lac sur fond de montagne qui se trouve à quelque mettre de notre campement et direction Tarifa ! La ville des surfeurs. Balade dans la vieille ville, l'église est surprenante, elle contient une chapelle mauve. La vierge marie y est idolâtrée bien plus que Jésus Christ. On y voit un Jésus noir. Le retable est aussi intéressant à voir. On s'arrête dans un bar branchouille pour se rafraîchir et direction la pointe qui a notre grand regret n'en est pas une puisque qu'elle est interdite (c'est une base militaire). Ceci dit le pont qui mène à cette base nous offre une vue plutôt intéressant, le Maroc devant nous, l'océan atlantique d'un cote et la mer méditerranée de l'autre. Un pied dans l'atlantique, ou que c'est froid, vite vite, en 2mn on se retrouve a nager dans la mer méditerranée chaude est calme ! Apres une bonne petite baignage, on reprend la route vers le Cabo de Trafalgar (autrement dit, on reviens sur nos pas, mais en longeant la cote). Sur la route, des rizières pleines d'eau, étrange par rapport au reste qui est complètement désertique. On y voit encore des cigognes. On arrive par a la pointe par le parc naturel. Ce Cabo est un refuge de rasta, ils sont partout ! Ils vendent tout sortes de choses rasta avant la plage. On manque de s'enliser dans le sable avec la voiture et nous voila sur la « plage » excessivement sale, des morceaux de plastique partout, bref on ne s'y attardent pas. On remonte dans les terres pour s'arrêter a un petit village : Médina Sidona ou nous mangeons pas cher (menu complet a 6 euros) et c'est plutôt bon ! (En particulier leur gazpacho). On assiste ensuite à la venue une à une de petit vieux qui s'installe au bar, sans consommer et pour discuter entre eux. Apres une brève balade dans ce village blanc, nous reprenons la route très jolie des terres en direction d'Algesiras. L'autoroute n'est pas termine, ce qui nous fait perdre du temps mais nous fais voir du paysage. On passe a côte de lac artificiels fraîchement crée (des arbres encore feuillue dépasse de l'eau). Algesiras est la, on accède directement au port ou l'on se fait agresser par des vendeurs pour prendre des billets pour Tanger ou Ceuta. Il faut compter 20 euros par personne pour l'aller en moyenne pour une traverse rapide (30mn).

Castello de Castellar - village hippie Posted by Hello
On sort de cette ville de passage, pour chercher un campement, on tombe agréablement sur Castillo de Castellar, magnifique village blanc très fleuri percher sur un rocher avec vue sur un lac. Ils vivaient une communauté hippies (certains y subsiste encore d'ailleurs). Le détour vaut le coup, les ruelles minuscules sont pavées de galets, la structure du village est anarchique, il y a des petites ruelles dans tous les sens, et un homme nous montre le chemin pour accéder à une vue sur le lac. La nuit tombe et nous devons chercher un campement, bloque entre une foret et une route, c'est nul, très nul, il y a du bruit certainement des grosses bestioles sont proches...

2 Comments:

  • At 5:55 PM, Blogger julie70 said…

    Au cours de ma voyage en Andalousie, c'est finalement, c'est ni Ronda, ni Cordou ni etc. mais ces maisons blanches, petite village qui m'a laissée l'impression plus forte. (Mais Séville aussi...)

    merci de me le rappeller ainsi

     
  • At 4:24 AM, Blogger Fraser said…

    This passageway is marvellous. Well-framed, just the right tiem fo day for the sunlight, very enchanting.

     

Enregistrer un commentaire

<< Home